La Maman que je ne suis pas…

10 - 10 - 2011

Ma Vie de Maman

Depuis toujours, de part l’éducation que j’ai reçu, j’ai toujours fait le distinguo entre une Maman et une Mère. Ma Maman n’a jamais accepté que je parle d’elle en disant « ma Mère », trop péjoratif à son goût dans la bouche d’un enfant. Je ne comprenais pas, à cette époque ce qu’elle voulait dire et je m’empressais de donner du « Ma Mère » dès lors que j’étais hors de sa portée… Puis en grandissant, peu à peu je me suis surprise à me reprendre moi même, jusqu’à ne plus jamais parler de ma Maman en employant l’autre « mot » interdit… Aujourd’hui, je m’aperçois, que je ne peux écrire aucun de ces deux mots  sans leur mettre une majuscule. C’est important une Maman, elles existent depuis la nuit des temps et chaque culture met un point d’honneur à les respecter, allant jusqu’à considérer la femme en tant que telle qu’une fois qu’elle donne la vie.. C’est un phénomène naturel que de devenir Maman, toutes les femmes peuvent être amenées à y être confrontées. Et pourtant quand on le devient soi-même, ce n’est pas si simple et beau comme on veut bien nous le faire croire dans les livres… Je crois même que c’est le plus grand défi que j’aurais à affronter !

 

Pourquoi je vous raconte tout ça, me direz-vous… Hé bien pour introduire mon premier billet « Casser le mythe de la mère parfaite« , une nouvelle rubrique que vous pouvez trouver chez Vaallos et qui est née d’une idée éclose sur Twitter, un soir de crise « Maman-esque » où nous avons ressenti le besoin d’exprimer nos « tabous » de Maman, tout ce qu’on ne nous dit pas dans les livres… Alors, Mesdames les Mamans de France et de Navarre, si comme nous, vous avez un trop plein d’émotions et de non-dits et que vous avez envie de vous défouler pour soulager Nos consciences de Mères imparfaites, il vous suffit de rédiger un ou plusieurs billets (c’est illimité) sur vos blogs et de mettre en commentaire le lien de votre publication ici ou tout simplement d’envoyer un mail à Vaallos avec votre participation si vous n’avez pas de blog (vaallos.encore1blog@gmail.com). Toutes nos participations seront référencées chez Vaallos qui à la gentillesse de nous héberger dans son petit chez elle virtuel…

 

Arabesque

 

Pour ma première participation, je voulais faire un petit tour d’horizon de mes incompétences de Maman, toutes ces choses que je voudrais bien faire, toutes celles que je ne fais pas et pire encore celles auxquelles je n’avais même pas pensées… Au grès de mes promenades virtuelles sur la blogo, j’ai découvert ce vieil article où sont référencé 10 commandements de la Maman parfaite… Mais comme souvent, il y a théorie et  pratique…

 

En toute circonstance, une Maman affiche un beau sourire. Moi, je n’y arrive pas, il y a des jours où tout va bien, tout roule et ou effectivement j’affiche un sourire radieux. Puis il y a  les autres jours…

Jamais une Maman ne s’énerve. Moi, je suis à fleur de peau tout le temps, je ne contrôle plus mes nerfs, et quand ils lâchent…

Jamais une Maman ne donne de fessés. Là, je ne peux pas encore éprouver une quelconque culpabilité, mon petit bonhomme est bien trop petit pour accomplir des actes répréhensibles.

Une Maman cuisine toujours des produits frais pour son enfant. Dans la théorie, il y a un million d’années, j’avais mis en principe de base ce point au combien important pour le bien être de mon enfant. Dans la pratique, je remercie le monde moderne et ses usines agro-alimentaires.

Une Maman utilise toujours un langage châtié. Avant d’avoir le projet de donner la vie, je rêvais de ne plus utiliser certains mots qui sortent de ma bouche sans que je les y ai invités, aujourd’hui encore j’en rêve…

Une maman répond aux interrogations de ses petits avec patience et moultes explications. Un domaine que je peux pas encore apprécier et au moins un où je ne culpabilise pas encore…

Une Maman tient un stand pour la kermesse de ses enfants. Voilà au moins un point que je sais pouvoir respecter dans les années à venir.

Une maman veille au respect des horaires. Là encore, il m’est parfois difficile de toujours être synchro avec le temps qui passe trop vite…

Une Maman emmène ses petits au Parc tous les jours. Mais pour cela, faudrait-il encore que la météo soit clémente chaque jour qui passe, que la dite Maman ne soit pas débordée par ce qu’elle doit accomplir pendant ses jours de repos hebdomadaires…

Une Maman ne laisse jamais son enfant devant la télévision. Quand après une heure de cris et de larmes ce petit être à qui vous avez donné la vie s’arrête à la vue de l’écran qui s’agite devant lui, pourquoi nous le priver de ce calme qui nous lui est si bénéfique…

 

Autant de points où je suis loin d’exceller, où je suis plutôt imparfaite à la perfection… Je reviendrai bientôt sur certains points plus spécifiquement afin de partager avec vous mes angoisses de jeune Maman débutante et peu sûre d’elle. Mais ce que je voulais mettre en avant ce soir, c’est que malgré mes impairs, mon Petinours est un bébé sourire qui pousse bien, joue, s’amuse, dort, rit, gazouille… toute la journée, alors peut-être que tout compte fait, je suis cette Maman parfaite, à ma façon certes, et peut-être aussi qu’on ne nous dit pas qu’avant de devenir une top Maman, il y a un moment d’apprentissage où nos erreurs sont bénéfiques pour être encore meilleures après… Je n’ai pas de réponses, mais je vois mon fils grandir heureux et épanoui, alors je me dis que peut être mes erreurs sont bien peu de choses comparé à tout l’amour que je lui donne… et qu’il sait si bien me rendre !

 

Ce billet me sert donc d’introduction à notre nouvelle rubrique déculpabilisante et à ses bienfaits j’en suis sûre bientôt avérés sur les Mamans angoissées que nous sommes…

 

Ce billet est ma première participation à la rubrique

« Casser le mythe de la Mère parfaite » chez Vaallos.

Rendez-vous sur Hellocoton !

(0%) (0%)







Laisser un Commentaire