Un Pied-à-Terre en Angleterre…

25 - 09 - 2011

Mes Escapades

Crédits Photos : Getty Images

Pour participer au jeu « Fais-toi la belle en Angleterre« , sur le Blog Fais-toi la belle, je dois publier un article sur l’Angleterre. J’ai du réfléchir un petit moment pour déterminer quel serait le sujet de mon article, car à vrai dire, je ne suis allée qu’une fois en Angleterre, en 1995, à l’âge de 12 ans, avec mes parents, mais j’y ai fais alors  tant de découvertes que ce choix me semble fastidieux… J’ai beaucoup apprécié mon séjour dans ce pays riche de traditions et d’histoire. Mes parents avaient décidé ce voyage au dernier moment, presque du jour au lendemain. En fait, prévoir un tel périple sans avoir rien organisé ne relève pas tant du défi que ce qu’il pourrait paraître quand on sait que le plus grand frère de ma maman habite sur la Sunshine Coast avec son épouse anglaise. Et même cela devient encore plus simple lorsque ces derniers sont propriétaires d’un Hôtel de luxe… Nous avons donc séjourné dans l’Hôtel le temps de notre épopée et nous avons chaque jour découvert un ou plusieurs trésors de l’Angleterre. Je me souviens aujourd’hui de Stonehenge, de la ville de Pool, du Marks & Spencer, le musée de l’ours Paddington dans je ne sais plus quelle ville, d’une ballade à Bath, d’un passage à Londres, d’une virée avec ma cousine plus âgée que moi dans un pub… Mais ce dont je me souviens avec le plus d’émotions et de baume au cœur, c’est la longue promenade faite avec mon oncle, photographe amateur, qui nous a mené aux ruines d’un vieux château : Corfe Castle. J’ai toujours été touchée par les châteaux et surtout ceux qui ont une âme et une histoire. Alors quand j’ai su que ce château est celui là même qui a inspiré à Enid Blyton dans Le Club des 5 pour la description du château de Claude, je n’ai pu qu’être émerveillée de le découvrir en vrai… D’autant plus que tout au long de la promenade, mon oncle a partagé avec moi quelques rudiments sur la pratique de la photographie d’extérieure me prenant chaque fois pour modèle afin d’apporter une note de réalité à la théorie qu’il venait de m’exposer… Le soir, à notre retour, il a même pris soin de m’emmener dans sa chambre noir pour me faire découvrir le cheminement d’une pellicule pour devenir un cliché à proprement parlé… Une journée très riche pour la petite fille que j’étais, avec son lot de découvertes, de partage en famille, de soleil et d’émerveillement. Je pense souvent retourner en Angleterre pour retrouver ce château de mon enfance, mais quelque part, j’ai peur d’être déçue en découvrant un panorama moins impressionnant que celui de mon souvenir… C’est trop souvent le cas lorsque nous revoyons adulte des souvenirs précieux conservés avec nos yeux d’enfants… En tout cas, je garde de l’Angleterre un souvenir impérissable et je souhaite plus que tout y retourner un jour, d’autant plus que ma cousine a donné naissance cette année, deux mois après moi à une petite Amélie dont je vous ai déjà parlé. De plus mon Ours est un fervent admirateur de l’Angleterre lui aussi, il y a travaillé pendant ses études et a gardé la nostalgie de ses moments passés avec ses patrons si gentils avec lui…

Et vous, l’Angleterre vous connaissez ? Vous aimez ? Racontez-moi tout…

Rendez-vous sur Hellocoton !

(0%) (0%)







Laisser un Commentaire