3 mois…

19 - 07 - 2011

Ma Vie de Maman

Cette semaine, mon billet des Mardis tout doux est un peu spécial, tout d’abord parce qu’il n’est pas sponsorisé par Maman @ Home qui fait une petite pause farniente bien méritée, mais aussi parce qu’il marque le troisième moisiversaire de mon Petinours…

Bébénours fête donc aujourd’hui ses 3 mois, déjà… Trois mois de bonheur, de douceur, d’amour, de changements, d’évolution mais aussi d’inquiétude, de stress, sans oublier d’interrogations et de remise en question.

Le Bonheur, la Douceur, l’Amour :

Je suis impressionnée par la place immense que peut prendre un si petit être dans nos coeurs. Il n’est là que depuis 3 petits mois, mais j’ai le sentiment qu’il a toujours fait parti de nos vies, comme si il n’y avait plus de avant. Quand je le regarde, je me sens transportée, j’ai une sensation de plénitude, rien ne peut m’ébranler, ce petit garçon est ma force, il me donne des ailes. Nous l’avons tant désirer, il comble toutes nos attentes et même plus. Le soir lorsqu’il dort, je ne peux m’empêcher de le regarder quelques instants tout en m’extasiant devant sa perfection à tel point que je m’étonne d’avoir réussi un si beau miracle… En clair, je suis une maman gâteuse du style : « Mon fils, c’est le plus beau… » Pourtant, je m’étais jurée ne pas être ce genre de mère mais que voulez-vous; il m’a corrompu ce Bébou.

Des Changements, une Évolution :

C’est fou ce qu’un nouveau-né change vite dans les premiers mois. On rentre de la maternité avec une petite poupée qui ne sait que téter et dormir et à peine trois mois plus tard, la petite crevette à doublé son poids, pris 16 cm, tient son doudou d’une main ferme, sourit, gazouille, s’émerveille de tout, joue avec ses arches… C’est fou la rapidité à laquelle il intègre la nouveauté. Dimanche, une de mes très bonnes amies lui a offert un jouet qui s’allume et fait de la musique quand on le secoue. Il ne lui a pas fallu plus de cinq minutes pour comprendre que s’il donne un coup dessus, la petite machine se met en route. Alors depuis, il y va bon train et répond au chansons par de magnifiques sourires allant même quelques fois jusqu’à émettre des petits sons pouvant être comparés à des éclats de rire… Depuis un peu plus d’une semaine, il se redresse sur ces bras quand il est sur le ventre. Les nuits sont redevenues identiques à celles que nous passions avant son arrivée, en effet Bébou dort presque 12 heures de suite sans se reveiller. Ca c’est vraiment génial : un bébé qui fait ses nuits à deux mois !

Des inquiétudes et du Stress :

Quand on est parent pour la première fois, on croit s’être bien préparé, et pouvoir faire face, mais on n’imagine pas l’étendu de la mission qui nous attend. Il y a une petite phrase qu’on m’a beaucoup répétée pendant ma grossesse que j’aime beaucoup : « On ne naît pas parents, on le devient… » Alors, il faut accepter que l’on ne sait pas tout, qu’on ait parfois besoin d’aide. Mais plus que tout, il faut avoir foi en son instinct et suivre ce que l’on ressent car on ne peut pas mal faire, si on fait les choses avec le coeur.

Des Interrogations, des Remises en Question :

Et en cas de doute, il y a toujours quelqu’un pour nous aider, nous conseiller. Il ne faut pas hésiter à consulter pour poser mille questions qui peuvent peut être nous sembler idiotes… N’oublions pas qu’on nous a assez répété à l’école qu’il n’y a pas de questions idiotes…que des imbéciles !!! Mais parfois, trop d’infos tuent l’info et nous ne savons plus où nous en sommes. Pour ma part je veux le meilleur pour mon petit garçon (comme nous toutes) mais j’ai parfois du mal à prendre des décisions. L’allaitement et surtout le sevrage se sont révélés de sacrés défis dans mon quotidien de maman. Il y avait d’une part ce que j’ai toujours voulu et imaginé, d’autre part ce que me permettait de faire mon corps et mon bébé et enfin les influences de toutes les autres mamans de mon entourage… Alors quand on prend tout ça et qu’on le mixe bien, on se retrouve avec un embrouillamini digne d’une équation cartésienne… Et je ne vous raconte pas le mal de crâne et la culpabilité !!! Pas facile d’être parents…

Pour résumer ces trois mois, je dirais que je ne connais pas de plus belle expérience que celle de devenir maman. Un seul sourire de mon enfant et le monde s’illumine autour de moi. balayant tout le reste.

Rendez-vous sur Hellocoton !

(0%) (0%)







Laisser un Commentaire