Des amis, des enfants, un barbecue et la pluie !

18 - 07 - 2011

Ma Vie de Femme

Un petit billet pour laisser une Trace de mon Week-End, un rendez-vous hebdomadaire que nous devons à Maman @ Home. Cette semaine, cette dernière est en vacances, donc pas de lien vers son article, il ne paraîtra pas. Mais je tiens quand même à honorer ce moment de partage car c’est agréable de se remémorer les bons moments de nos retrouvailles familiales.

 

Nous avons eu la chance d’avoir un long week-end cette semaine grâce au pont du 14 juillet, hélas pour nous, dans le nord, le temps est resté maussade. La pluie était même au rendez-vous samedi et dimanche. Et comme de bien entendu, nous avions organisé un barbecue entre amis/collègues. De toute façon, je ne sais pas pourquoi je m’en-tête, à chaque fois, c’est la même histoire, on ne peut jamais avoir le beau temps. Pourtant en plein mois de juillet, on devrait avoir beaucoup plus de chance d’avoir du beau temps que du mauvais… Hé ben non, je viens de voir aux infos de TF1 que nous avons, cette année, le plus mauvais mois de juillet que nous ayons eu ces dernières années, avec son lot d’intempéries, de pluie, de nuages…

Me voilà donc bien embêtée vendredi soir quand je vois les prévisions pour dimanche… Comment vais-je gérer dans ma belle maison bien rangée de maniaque que je suis, la présence de 6 adultes,  des jumeaux mecs de 2 ans, une petite puce de 4 ans, un bébé de 3 mois, une chienne en chaleur (oui on a la poisse, ou on ne l’a pas…) et un chat à moitié zinzin (sachant que la petite puce est allergique au poils du-dit nyctalope quadrupède). L’idée du barbecue me semblait très adapté à la situation : pas trop de cuisine, le jardin pour les enfants et le chien sans trop de proximité, le chat coincé dans la maison et rien qui craint la casse sur la table. Mais là, rien de tout ça n’est envisageable avec les 17 ° ambiant à l’extérieur. Alors après une séance de trituration des méninges, j’entrevois une solution : le chien chez mes parents, un barbecue quand même mais avec couverts à l’intérieur et allègement de la déco du living pour éviter les drames avec les enfants. Ça me paraissait pas trop mal comme plan.

Résultat des courses : nous avons passé un agréable moment entre amis si l’on fait abstraction de la pinia-colada sur la table, le tapis, le carrelage, des cris de détresse de la petite en train de se faire maltraiter par les jumeaux, de la colère de l’Ours après le temps et la mauvaise cuisson des aliments, des pipis/popos à tout bout de champ dans le salon avec éclaboussure sur les murs, d’un départ précipité des jumeaux et leurs parents pour une sieste imposée afin de calmer les 2 bambins… Non, je préfère retenir les instants passés entres parents confirmés, moyennement confirmés et débutants (nous). Nous avions chacun à nos niveaux nos problèmes à gérer avec nos progénitures respectives et être ensemble nous à permis de relativiser tous autant que nous sommes. Etre parents ça ne s’improvise pas, il faut un long chemin avant d’être au point, en sachant qu’on ne fini jamais de se perfectionner dans ce rôle difficile… En tout cas, il y en a un qui ne s’est pas laisser impressionner par tout ce rafus, c’est notre Petinours. Il a dormi quasi tout du long et vous me croirez si vous voulez, c’est le silence; une fois tout le monde parti qui l’a réveillé… Il a pu ainsi profiter des ces cadeaux du jours : un petit tambourin qui fait du bruit dès qu’on le secoue et un livre en tissu qui fait du bruit aussi quand on le froisse. Pendant que Bébou s’en donnait à coeur joie, nous avons pu faire place nette dans notre maison dévasté par le passage d’une double tornade blanche de 2 ans…. Je ne vous raconte pas la fatigue après une journée pareille…

Rendez-vous sur Hellocoton !

(0%) (0%)







Laisser un Commentaire