Les 12 travaux de l’Ours

11 - 07 - 2011

Ma Vie de Femme, Ma Vie de Maman

Nous sommes propriétaires de notre maison depuis maintenant 1 an et demi; et je peux vous garantir qu’avoir une maison avec son petit bout de terrain, ce n’est pas de tout repos. Il y a toujours à faire entre l’entretien du jardin, le bois pour la cheminée, les travaux de remise en état, le ménage plus imposant que dans un appartement… j’en passe et des meilleurs… Et comme j’ai un esprit très créatif, je trouve toujours quelque chose à transformer. Mais pour le coup, ce week-end l’Ours s’est attaqué à un projet qui lui tenait à cœur personnellement : transformer la vieille et hideuse porte de garage par un mur avec porte de service étant donné que nous nous servons du garage en tant que cellier, buanderie pour moi et atelier pour l’Ours. Ce garage est trop petit pour y mettre notre voiture (celle-ci sera d’ailleurs à la une lors d’un très prochain article).

Donc, le planning du week-end était résolument orienté sur la création d’un mur avec pose de porte. Ce qui signifiait pour moi : maman à temps plein de Petinours vu que papa était dehors les mains dans la boue. Je suis folle amoureuse de mon Bébou, je l’aime plus que tout au monde, mais m’occuper de lui seule à temps plein est parfois contraignant. Je m’explique, il est difficile d’entamer une activité quand on a un bébé petit dormeur à la maison, alors on commence, on arrête, on reprend, on refait une pause… Et on fait des bêtises!!! Alors je suis contente quand je vois le week-end pointer le bout de son nez. Enfin je vais pouvoir laisser à Papanours le soin de passer du temps avec son fils et pendant ce temps faire du rangement, du repassage, du ménage… Mais là, hors de question d’y penser, je suis restée dans la maison les deux jours à m’occuper de mon Bébou et mettre un peu de côté tout le reste. Alors quand hier soir, une fois ses travaux finis, l’Ours s’est étonné de constater que je n’avais pas fait les sanitaires ni passé l’aspirateur, je crois que j’ai comme qui dirait explosé… Et j’ai claqué la porte, histoire de prendre l’air et de ne pas me mettre à hausser la voix alors que Bébou venait enfin de s’endormir. Il était trop tard pour aller faire une petite ballade vers mes amis les canards alors j’ai profité qu’il fallait que je range la voiture pour faire le tour du pâté de maison histoire de ne pas rentrer trop vite. Je suis revenue très vite car partie en furie, je n’avais pris que mes clefs, pas de veste et j’ai rapidement senti le froid. A mon retour,  j’ai retrouve mon Ours en train de laver la douche comme si de rien était…

Je crois que la gente masculine a du mal à se représenter une journée de la vie d’une maman d’un enfant en très bas âge. Le pire c’est que sur la totalité du week-end, j’ai fais les courses (la totale : du super, à l’hyper, en passant par la pharmacie, les cosmétiques…), des confitures, une tarte au citron, deux lessives, les poussières, à manger 4 fois, changé les draps, changé les meubles de ma scraproom pour y mettre un parc à bébé, mais il est vrai que je n’ai pas eu le temps de finir le ménage… Et bien sur entre temps, j’ai changé des couches, fait des câlins, joué avec Bébou, donné deux biberons et donné le sein 6 fois ; sans compter que je suis seule allée chercher une TV énorme chez mes grands parents alors que c’était à l’origine une mission pour l’Ours et enfin j’ai aidé à plusieurs reprises Monsieur le bricoleur dans ses travaux notamment en portant la fameuse porte… Mais malgré tout ça, tout ce que mon cher et tendre mari a retenu, c’est que je n’ai pas fait deux choses dans la maison, c’est quand même fort, vous ne trouvez pas ?

Je trouve le regard de l’Ours sur mon statut de femme en congé maternité « prolongé » pesant. Je n’ai pas le droit à l’erreur, tout doit être impeccable, mais il ne sait pas comment se passe mes journées, qui d’ailleurs ne se ressemblent jamais. Moi aussi j’aimerai être assurée de faire tout ce qui me trotte dans la tête mais je suis dépendante de mon enfant, et c’est lui la priorité. Mais bon, dans trois semaines je reprends le boulot, aïe, aïe, aïe !!! Au moins nous serons à armes égales, et je n’aurai plus de reproches mettant en cause le fait que j’ai toute la journée pour faire les choses.

Après une petite discussion, tout a vite été pardonné mais je reste convaincue que ce sujet ne tardera pas à revenir sur le tapis. Nous avons fini notre week-end tous les deux devant la télé luttant pour ne pas sombrer dans les bras de Morphée…

Et vous, comment gérez-vous votre statut de maman tout en restant la femme de maison, vos tendres moitiés participent-elles, comprennent-elles la difficulté d’allier tous nos rôles dans le foyer? 

Cet article est ma participation à « Une trace de votre week-end »,
une thématique Made In Maman @ Home

Rendez-vous sur Hellocoton !

(0%) (0%)







Laisser un Commentaire